Une technologie adaptée aux pays du Sud, permettant de réaliser des diagnostics de maladies courantes et émergentes en toute sécurité.

Premier prototype pour tester l'ergonomie

Un premier prototype en bois à permis de tester l'ergnomie de la partie "glovebox".

2015.10.09

Journée de l'innovation HUG

Le projet SafeMicroLab fait partie des 10 projets séléctionné pour la journée de l'innovation des… 2015.10.09

Histoire

Leçons de l'épidémie Ebola 2014

L' épidémie du virus Ebola de 2014 a mis en exergue certaines failles des systèmes de santé dans les pays du Sud aux prises avec des maladies contagieuses. L'un des aspects mis en évidence concerne la biosécurité nécessaire au bon déroulement du diagnostic d'une personne infectée par un agent pathogène dangereux.

Le manque de biosécurité

L'accès à une technologie de biosécurité garantissant un processus de diagnostic sûr pour le personnel soignant est donc un élément essentiel. Une telle technologie est néces- saire autant lors d'une épidémie, que dans des situations de routine et de veille.

Equipement de protection

Les diagnostics réalisés avec des échantillons contaminés nécessitent d'importantes mesures de biosécurité, lesquelles sont actuellement insuffisantes.

4.8% des personnes infectées font partie du personnel soignant.*

*Données: Health worker Ebola infections in Guinea, Liberia and Sierra Leone, 21 mai 2015, WHO

Buts

Biosécurité à toutes épreuves
Les diagnostics d'agents pathogènes dangereux tels que les virus Ebola, Marburg ou des bactéries comme la tuberculose requièrent une biosécurité très élevée en toutes circonstances.

Diagnostics: virus, bactéries & chimie du sang
Analyses effectuées grâce aux techniques d'analyses les plus modernes (e.g. PCR) pour les virus ainsi que des cultures et antibiogrammes pour les bactéries. SafeMicroLab est également conçu pour réaliser des tests sanguins afin d'obtenir l'état de santé des patients.

Technologies adaptées au pays du Sud
Le contexte climatique ainsi que la qualité des infrastructures existantes dans les pays en voie de développement impliquent des contraintes particulières dont il faut tenir compte lors de la conception.

Impact durable
Afin de maximiser l'impact d'une technologie, celle-ci doit répondre aux spécificités des systèmes de santé des pays du Sud. SafeMicroLab est pensé pour répondre autant aux besoins spécifiques d'une épidémie que ceux d'une situation de routine en hôpital de district. Son coût est adapté au pouvoir d'achat des pays du Sud.

Approche

Méthodologie
Afin de maximiser son impact, le projet s'appuie sur la méthodologie du programme EssentialTech (EPFL) visant à développer une technologie et une stratégie de déploiement, appropriées au contexte des pays du Sud.

Cycle de vie
Tous les aspects du cycle de vie du produit sont pris en compte: de sa conception à son utilisation, en passant par la fabrication, la logistique, la maintenance et la formation des utilisateurs.

Context des pays du Sud
Chaque étape du cycle de vie doit être réalisée en tenant compte du contexte des pays en voie de développement. Cette approche influence énormément le dévelopement du projet et lui garantit un impact durable.

Concept

Alliance

Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG)

Laboratoire de virologie (Prof. Laurent Kaiser)

Ecole Polytechnique Fédérales de Lausanne (EPFL)

EssentialTech, CODEV

"On behalf of the World Health Organization (WHO), I would like to extend my most sincere gratitude to the Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) for agreeing to accept Dr Félix Báez, the Cuban doctor recently arrived from Sierra Leone, for treatment for Ebola at your facility. I have no doubt that he received the best care possible from your excellent team of specialists [...]."

Dr Margaret Chan

Director-Genereal,
World Health Organization (WHO)

"Le programme EssentialTech qui a pour but de renforcer les systèmes de soin de la santé primaire au Cameroun, contribuera de manière significative à l'amélioration du plateau technique et de l'offre de soins dans nos formations sanitaires."

André Mama Fouda

Ministre de la santé au Cameroun

Contact

Project Manager

Nicolas Uffer

contact[...at...]safe-micro-lab.org

Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG)

Laboratoire de virologie
Prof. Laurent Kaiser

Ecole Polytechnique Fédérales de Lausanne (EPFL)

Cooperation & Developement Center (CODEV)

Program EssentialTech
Dr. Klaus Schönenberger

Contactez-nous